2019

Grand Vin du Château Margaux

2019
Le grand vin de Château Margaux 2019 fait partie des millésimes excellents et s’ajoute à la liste des vins précieux que nous avons la chance d’élever dans cette décennie : 2015, 2016, 2018 et 2019 à présent...


Les cabernets sauvignons constituent toujours le cœur de Château Margaux puisqu’ils représentent 90% de l’assemblage. Les merlots comptent pour 7% de l’assemblage. Outre nos parcelles emblématiques, nous avons ajouté cette année les merlots de la parcelle du Haut du Jardin qui apportent leur rondeur et leur charme à l’ensemble. Le cabernet franc (2%) et le petit verdot (1%) complètent l’assemblage. Le Château Margaux représente 37% de la récolte.
Le grand vin de château Margaux 2019 sera le premier à bénéficier pleinement des nouvelles installations dans le chai de seconde année dont la construction avait été initiée par André Mentzelopoulos à la fin des années 70. Suite à de nombreuses interventions depuis des années, un important travail de rafraîchissement s’imposait et nous sommes ravis de le terminer au moment même où son petit-fils, Alexis Leven-Mentzelopoulos, rejoint l’équipe de Château Margaux. Avec sa sœur Alexandra Petit-Mentzelopoulos, ils incarnent désormais l’avenir du domaine... (Avril 2020)

Margaux

Conditions Climatiques

A l’échelle mondiale, l’année 2019 fut la plus chaude jamais enregistrée. En France, la température moyenne atteignit 13,7°C, soit 1,1°C à 1,2°C au-dessus de la normale.


A Margaux, l’hiver 2019 fut doux (de 1 à 2 degrés au-dessus des moyennes trentenaires), peu pluvieux (30 mm de moins que les moyennes trentenaires) et ponctué de très rares gelées (seulement 3 jours). Dans ces conditions, la vigne débourra entre le 29 mars et le 4 avril.
Le printemps fut clément, avec des températures très proches des normales de saison, et marqué par des précipitations abondantes fin avril puis entre le 5 et le 18 juin. La floraison eut lieu entre le 1er et le 9 juin et se passa relativement bien. Seules certaines vieilles parcelles de merlot présentèrent quelques signes de coulure. Ces pluies, qui nous faisaient craindre quelques sorties de mildiou, n’eurent aucune incidence sanitaire et l’état du vignoble fut finalement très bon tout au long de l’année.
L’été contrasta nettement avec ce printemps pluvieux. Des conditions anticycloniques s’établirent durablement et seuls 64 mm de pluie tombèrent entre le 21 juin et le 21 septembre. Mais l’été 2019 restera surtout dans les mémoires pour les deux épisodes de canicule intense qui se sont produites fin juin puis du 22 au 24 juillet où la température atteignit 39,9°C à Margaux !
Les vendanges de rouge commencèrent le 18 septembre, dans des conditions idéales qui nous permirent de ramasser des raisins de merlot parfaitement mûrs et concentrés. Une perturbation vint s’installer du 22 au 29 septembre. Ces conditions météorologiques n’entrainèrent aucune dégradation de l’état sanitaire et ont permis aux raisins de mûrir plus lentement dans des conditions moins agressives pour les vignes : les niveaux d’acidité furent mieux conservés et les degrés d’alcool ne sont finalement pas trop élevés. Ces raisins ramassés entre la fin de septembre et le début d’octobre purent bénéficier de la concentration acquise depuis la véraison (entre le 5 et le 10 août) sans être trop affectés par la faible dilution apportée par ces pluies.
Les vendanges s’achevèrent le 10 octobre.