1991

Grand Vin du Château Margaux

1991
Le gel du 21 avril a frappé le vignoble de manière très hétérogène. Les merlots, situés en majorité sur les terres argilo-calcaires plus proches du fleuve ont été gelés à 100%. Heureusement nos grands cabernets sauvignons sur les croupes de graves qui «regardent la rivière » ont été en partie épargnés.

Le Château Margaux 1991 a évolué plus vite que nous ne pensions au départ. Mais dans la plupart des cas, il a fallu faire tomber au moment de la véraison toutes les grappes issues d'une deuxième génération de bourgeons, qui a repoussé quelques semaines après le gel. Presque jusqu'au moment des vendanges nous avons espéré que ces conditions finalement proches des millésimes 1945 et 1961 conduisent également à un très grand millésime, mais la pluie a modéré au dernier moment nos espoirs. Château Margaux 1991 est un vin étonnamment dense et jeune, presque encore un peu austère. Il n’y a aucune urgence à le boire, bien au contraire. (Mai 2016)

Margaux

Conditions Climatiques

Le froid qui a suivi une gelée de printemps historique, le 21 avril, a retardé la croissance jusqu'à la fin du mois de mai. L'été chaud et sec a permis un rattrapage étonnant de la végétation, amenant cette faible récolte à une maturité excellente. Malheureusement de fortes pluies juste avant les vendanges ont limité une qualité qui s'annonçait remarquable. (Vendanges le 30 septembre)