1959

Grand Vin du Château Margaux

1959
Avant même le début des vendanges, ce millésime a été salué comme « millésime du siècle ». Il est vrai que partout en France l’été avait été exceptionnellement chaud et sec ; d’ailleurs, non seulement Bordeaux mais aussi la Bourgogne et la Champagne ont connu un très grand succès.

La très grande chaleur qui a régné pendant les vendanges a rendu les vinifications difficiles, et parfois périlleuses, car peu de chais étaient à l’époque équipés pour refroidir les moûts en fermentation. On a parfois dit que 1959 était le dernier grand millésime d’une époque révolue, 1961 pouvant être cité comme le premier millésime « moderne ». Château Margaux 1959 est un très grand vin, au bouquet puissant, complexe, très fin et élégant; mais un peu moins profond et riche que 1961. En bouche, c’est un vin très concentré, puissant, mais plutôt moins long et moins suave que 1961. Une très grande bouteille sans aucun doute, qu’il convient de boire maintenant. Les magnums offrent aujourd’hui plus de fraîcheur; ils peuvent encore être gardés quelques années. (Novembre 2010)

Margaux

Conditions Climatiques

Un été exceptionnel a conduit les raisins à un état de maturité remarquable. Il a plu un peu avant les vendanges puis la chaleur est revenue, encore plus intense. (Vendanges le 24 septembre)