1961

Grand Vin du Château Margaux

1961
On a parfois dit que 1961 était le plus grand millésime depuis 1900. La mémoire est toujours un peu infidèle, mais il est certain que ce millésime présente des qualités tout à fait extraordinaires, que l'on ne devait en tout cas retrouver par la suite qu'en 1982. 1961 a non seulement bénéficié de conditions climatiques remarquables, mais aussi des premiers acquis de ce que l'on a appelé « l'oenologie moderne », sous l'impulsion du professeur Jean Ribereau-Gayon et du Docteur Emile Peynaud. Château Margaux 1961 est un vin somptueux à la fois tendre, harmonieux, riche, très dense et plein de fraîcheur. Son bouquet est unique : à l'odeur de sous-bois si caractéristique des grands vins de cet âge se superposent des fragrances fruitées, florales indescriptibles… Sentir ce vin est un moment de bonheur inoubliable, une émotion pure ! Les sensations qu'il offre en bouche répondent harmonieusement à ce festival aromatique : sa densité tannique s'impose avec suavité et délicatesse ; la finale est une caresse forte et tendre à la fois. Un vin vraiment merveilleux.

Aujourd'hui, le 1961 n'a rien perdu de sa fraîcheur, même si les magnums commencent à montrer une régularité supérieure aux bouteilles. Bien sûr, on peut le boire, mais il est bâti pour l'éternité… (Mai 2010)

Margaux

Conditions Climatiques

Une forte gelée printanière et une exceptionnelle coulure due à une courte période de froid intense à la fin du mois de mai réduisirent drastiquement la récolte. Puis les conditions exceptionnelles de l'été, particulièrement sec et chaud, ont permis à cette petite récolte d'atteindre une maturité et une concentration vraiment extraordinaires. (Vendanges le 19 septembre)