1968

Grand Vin du Château Margaux

1968
1968 est le prototype même du mauvais millésime, dont on se demande, quelquefois avec inquiétude, s'il pourrait se reproduire aujourd'hui…

Dès le départ, les vins étaient courts, légers, simples, sans beaucoup d'intérêt. Avec le temps, une certaine finesse a vu le jour : c'est le privilège des grands terroirs, dont la qualité arrive malgré tout à percer dans de telles conditions. Aujourd'hui, 1968 est un vin usé, qu'il aurait fallu boire depuis longtemps. (Mars 2011)

Margaux

Conditions Climatiques

Le début de l'année a été normal, mais les mois d'août et septembre ont malheureusement été extrêmement pluvieux. Il a fallu vendanger dans l'urgence des raisins déjà altérés et pas encore mûrs. (Vendanges le 30 septembre)