1984

Grand Vin du Château Margaux

1984
Le pourcentage très faible de merlots dans l'assemblage et la maturité chèrement acquise des cabernets sauvignons, ont dès le départ donné à ce millésime une certaine austérité et une fermeté finale caractéristique. Heureusement, l'évolution en bouteilles a permis d'assouplir les tanins ; aujourd'hui l'impression en bouche est plus tendre, quoique légèrement sèche en finale.

1984 peut-il encore s'améliorer en bouteilles? Nous n'avons pas de certitudes. Le vin est bon à boire maintenant, il est probable qu'il devienne encore un peu plus fin et complexe mais pourrait aussi se dessécher un peu. À boire maintenant, donc, mais on peut garder quelques bouteilles par curiosité. (2010)

Margaux

Conditions Climatiques

Le temps froid et pluvieux pendant la floraison a provoqué une coulure historique des merlots et des cabernets francs. L'été a été plutôt chaud et ensoleillé, mais de fortes pluies en septembre ont gêné la maturation des raisins. Heureusement, les vendanges se sont déroulées sous le soleil, ce qui a permis de récolter des raisins suffisamment mûrs dans ce millésime difficile. (Vendanges le 1er octobre)