1975

Grand Vin du Château Margaux

1975
Ce millésime, qui a été immédiatement salué à Bordeaux comme une grande réussite, a eu une évolution très lente en bouteille, en particulier pour les vins à base de cabernet sauvignon. On s'est demandé depuis si les cabernets avaient été récoltés à pleine maturité, dans la mesure où les tanins sont restés très fermes, voire durs, pendant de si longues années. Il est vraisemblable qu'aujourd'hui, un tel millésime produirait un vin différent, certainement aussi concentré, mais plus accessible. 1975 arrivait après trois années particulièrement difficiles (1972, 1973, 1974). Peut-être a-t-on aussi, avec un légitime enthousiasme, surestimé le potentiel du millésime ?

Aujourd'hui, ce vin présente un nez bien mûr, avec cette finesse si caractéristique des vieux millésimes de Château Margaux. En bouche, on retrouve une trace de la fermeté tannique, maintenant devenue un peu sèche en fin de bouche. L'impression générale est fine et racée, mais manque de longueur et de densité. Les bouteilles de Château Margaux 1975 sont à boire. Nous ne croyons pas qu'elles deviendront vraiment meilleures. (Janvier 2009)

Margaux

Conditions Climatiques

Après un été chaud et sec, le mois de septembre a été incertain, mais le beau temps est revenu pour les vendanges. D'un bout à l'autre de l'année, les conditions climatiques ont en fait été très favorables. (Vendanges le 26 septembre)