2019

Pavillon Blanc du Château Margaux

2019
Les vendanges de blanc eurent lieu la semaine du 2 au 12 septembre dans des conditions parfaites. Depuis près de 5 ans, avec nos équipes de R & D, nous travaillons au vignoble afin d’adapter au mieux nos rendements en fonction de nos terroirs, tout en gardant le style et la qualité qui font la signature de notre Pavillon Blanc. La taille fut naturellement un facteur déterminant pour atteindre nos objectifs. Ainsi, le nombre de grappes fut adapté pour chaque cep, nous amenant à faire 2 passages pendant les vendanges afin de ramasser chaque grappe à sa maturité optimum.


L’état sanitaire du vignoble était très bon et malgré les conditions estivales, les vignes présentaient peu de signes importants de stress hydrique. Il nous a donc suffi de suivre avec attention et minutie les équilibres entre les sucres et les acidités pour décider de la meilleure date de récolte.
Le Pavillon Blanc 2019 se révèle être un vin élégant, élancé et frais, qui, par certains égards, nous rappelle le millésime 2017. Les arômes sont toujours très précis, intenses et complexes. Pendant les quelques mois d’élevage qu’il lui reste, le Pavillon Blanc va se densifier et acquérir un gras d’entrée de bouche qui, allié à la longueur de l’acidité, caractérise les meilleurs vins blancs de sauvignon. Près de la moitié de la récolte compose ce très bon millésime. (Avril 2020)

Margaux

Conditions Climatiques

A l’échelle mondiale, l’année 2019 fut la plus chaude jamais enregistrée. En France, la température moyenne atteignit 13,7°C, soit 1,1°C à 1,2°C au-dessus de la normale.


A Margaux, l’hiver 2019 fut doux (de 1 à 2 degrés au-dessus des moyennes trentenaires), peu pluvieux (30 mm de moins que les moyennes trentenaires) et ponctué de très rares gelées (seulement 3 jours). Dans ces conditions, la vigne débourra entre le 29 mars et le 4 avril.
Le printemps fut clément, avec des températures très proches des normales de saison, et marqué par des précipitations abondantes fin avril puis entre le 5 et le 18 juin. La floraison eut lieu entre le 1er et le 9 juin et se passa relativement bien. Seules certaines vieilles parcelles de merlot présentèrent quelques signes de coulure. Ces pluies, qui nous faisaient craindre quelques sorties de mildiou, n’eurent aucune incidence sanitaire et l’état du vignoble fut finalement très bon tout au long de l’année.
L’été contrasta nettement avec ce printemps pluvieux. Des conditions anticycloniques s’établirent durablement et seuls 64 mm de pluie tombèrent entre le 21 juin et le 21 septembre. Mais l’été 2019 restera surtout dans les mémoires pour les deux épisodes de canicule intense qui se sont produites fin juin puis du 22 au 24 juillet où la température atteignit 39,9°C à Margaux !
Les vendanges de rouge commencèrent le 18 septembre, dans des conditions idéales qui nous permirent de ramasser des raisins de merlot parfaitement mûrs et concentrés. Une perturbation vint s’installer du 22 au 29 septembre. Ces conditions météorologiques n’entrainèrent aucune dégradation de l’état sanitaire et ont permis aux raisins de mûrir plus lentement dans des conditions moins agressives pour les vignes : les niveaux d’acidité furent mieux conservés et les degrés d’alcool ne sont finalement pas trop élevés. Ces raisins ramassés entre la fin de septembre et le début d’octobre purent bénéficier de la concentration acquise depuis la véraison (entre le 5 et le 10 août) sans être trop affectés par la faible dilution apportée par ces pluies.
Les vendanges s’achevèrent le 10 octobre.