1997

Pavillon Blanc du Château Margaux

1997
Les conditions climatiques humides et chaudes du mois d’août ont été très favorables au développement de la pourriture, en particulier la pourriture acide, auparavant presque inconnue dans le vignoble de Bordeaux. Heureusement, le mois de septembre chaud et très sec a stoppé net cette évolution préoccupante, et a permis de vendanger des raisins bien mûrs dans d’excellentes conditions.

Le Pavillon Blanc 1997 est marqué par un excellent équilibre entre fraîcheur et suavité. Les arômes très mûrs du sauvignon et l’élégance des grands millésimes sont bien présents ; seule la concentration fait défaut pour qu’il soit considéré comme un grand millésime. Il est très agréable à boire aujourd’hui et devrait le rester pendant quelques années. (Mai 2008)

Margaux

Conditions Climatiques

Après un début d'année particulièrement sec et chaud et une floraison précoce mais très étalée, juillet a été sec et chaud, août pluvieux et très chaud, donc difficile sur le plan phytosanitaire. Heureusement, à partir du début du mois de septembre, s'est installé un temps très sec et chaud qui a duré jusqu'à la fin des vendanges. (Vendanges le 15 septembre)