1991

Pavillon Rouge du Château Margaux

1991
Un éclaircissage très soigné des jeunes vignes a permis de supprimer entièrement la deuxième génération de grappes apparue à la suite du gel avec trois semaines de retard par rapport à la première. Nous avions donc au moment de la vendange une récolte mûre, homogène et très concentrée aussi bien dans les vieilles vignes que dans les jeunes vignes. Une forte pluie quelques jours avant les vendanges a précipité la récolte et légèrement dilué les raisins sans vraiment altérer la qualité.

Le Pavillon Rouge 1991 est aujourd'hui bon à boire. Son nez est assez évolué, il présente de beaux arômes de sous-bois et de cuir. L'impression en bouche est douce, charnue et fraîche. Nous ne pensons pas que le vin deviendra vraiment meilleur. (Juin 2007)

Margaux

Conditions Climatiques

Le froid qui a suivi une gelée de printemps historique, le 21 avril, a retardé la croissance jusqu'à la fin du mois de mai. L'été chaud et sec a permis un rattrapage étonnant de la végétation, amenant cette faible récolte à une maturité excellente. Malheureusement de fortes pluies juste avant les vendanges ont limité une qualité qui s'annonçait remarquable. (Vendanges le 30 septembre)