Les conditions
naturelles

Parmi les facteurs qui constituent le terroir des grands crus figurent, en premier lieu, les conditions naturelles, le sol et le climat. C'est le climat qui autorise la culture de la vigne. C'est lui qui, dans certains cas, permet aux raisins d'acquérir une maturité harmonieuse.
En savoir plus
Parmi les facteurs qui constituent le terroir des grands crus figurent, en premier lieu, les conditions naturelles, le sol et le climat. C'est le climat qui autorise la culture de la vigne. C'est lui qui, dans certains cas, permet aux raisins d'acquérir une maturité harmonieuse.

Dans ces sites privilégiés, où la maturation est nécessairement lente et aléatoire, le sol prend une importance telle que de très fines variations, même entre deux parcelles voisines, se traduisent par de grandes différences de qualité et de typicité des vins.

Pour une large part, les mécanismes de ces interactions sont mal connus, mais le constat de leur existence n'en est pas moins clair.