1801

Le marquis de
la colonilla

Bertrand Douat, marquis de la Colonilla, acquiert le domaine et juge que le manoir existant n'est pas digne de la renommée de son vignoble. Il fait construire à sa place la demeure que l'on contemple aujourd'hui.
En savoir plus
Bertrand Douat, marquis de la Colonilla, acquiert le domaine et juge que le manoir existant n'est pas digne de la renommée de son vignoble. Il fait construire à sa place la demeure que l'on contemple aujourd'hui.

Bertrand Douat est un basque revenu d'Espagne avec une fortune considérable et un titre. Il a été, entre autre, armateur et fondé de pouvoir du gouvernement espagnol pour la négociation d'un accord de troc avec la Russie ! Il a plus de cinquante ans lorsqu'il regagne la France ; il réside à Paris plutôt qu'à Bordeaux. En réalité, il ne s'intéresse pas vraiment à la vigne et Château Margaux est pour lui un moyen de conforter son ascension sociale.

C'est en 1810, alors que La Colonilla a déjà soixante-dix ans, que les travaux du château et des bâtiments d'exploitation que l'on admire encore aujourd'hui commencent. La Colonilla meurt en 1816 sans avoir jamais habité son château.

La Colonilla, n'est pas le seul propriétaire de Château Margaux, étranger aussi bien à Bordeaux qu'à la vigne, à laisser une empreinte aussi profonde.