1950

La famille Ginestet

Fernand Ginestet et son fils Pierre entrent en scène. Fernand a construit sa fortune dans le négoce de vins. C'est un de ses amis, maire de Saigon et importateur de vins, qui lui envoie les fonds nécessaires à l'achat du domaine. La famille Ginestet n'en acquiert l'intégralité que vers 1950.
En savoir plus
Fernand Ginestet et son fils Pierre entrent en scène. Fernand a construit sa fortune dans le négoce de vins. C'est un de ses amis, maire de Saigon et importateur de vins, qui lui envoie les fonds nécessaires à l'achat du domaine. La famille Ginestet n'en acquiert l'intégralité que vers 1950.

Fernand et Pierre réorganisent patiemment le vignoble. Le fils de Pierre, Bernard, s'occupe de leur maison de négoce et en fait un des établissements de commerce les plus respectés de Bordeaux.

Mais la récession des années 1970, les millésimes désastreux et invendables de 1972, 1973 et 1974 mettent Pierre et Bernard dans une situation désespérée ; ils désirent toutefois honorer leurs engagements.

Leur seul bien négociable est Château Margaux, qu'ils se résignent à vendre. Il a fallu deux ans à Pierre et Bernard Ginestet pour vendre Château Margaux et, lorsqu'André Mentzelopoulos achète la propriété en 1977, le monde du vin est médusé. Tout de même... un Grec dans le Médoc ?